Les crèmes antirides conventionnelles contiennent des ingrédients chimiques qui sont très mauvais pour la peau, car à long terme, ils peuvent l’endommager.

 

À l’inverse, les crèmes antirides naturelles n’apportent que des bienfaits à notre épiderme, mais peuvent se révéler assez chères.

 

Dans cet article, nous allons vous présenter une alternative : une crème antirides réalisée par vous-même, avec des ingrédients naturels, et dont le prix sera bien plus compétitif.

 

Vous pourrez même en faire en grande quantité et en offrir à vos amis. Qu’attendez-vous ?

 

Le type de peau

 

Cette crème antirides est pensée spécialement pour les peaux normales à sèches, les peaux matures, sensibles, et qui ont tendance à marquer facilement.

 

Nous ne la recommandons pas aux femmes de moins de 25 ans qui ont la peau grasse.

 

Les ingrédients que nous vous proposons sont très nutritifs, et ont la capacité d’hydrater votre peau en profondeur, en la protégeant des radicaux libres et en facilitant sa régénération.

 

Nous allons vous expliquer tous les bienfaits de ces ingrédients dans la suite de notre article.

 

L’huile de coco

 

L’huile vierge de coco est souvent évoquée dans les articles de santé pour ses exceptionnelles propriétés, tant comme aliment que comme produit cosmétique.

 

Son usage topique est excellent pour les peaux mixtes, car l’huile de coco permet de bien hydrater la peau, puisqu’elle la pénètre en profondeur.

 

Dans cette recette, l’huile de coco sera l’un des ingrédients de base, à laquelle nous allons rajouter d’autres éléments plus spécifiques aux types de peau que vous souhaitez traiter.

 

huile-de-coco-mealmakeovermoms

 

La cire d’abeille

 

La cire d’abeille est l’autre ingrédient de base de notre crème, car elle nous permet d’élaborer un produit cosmétique à la texture plus ferme.

 

L’huile de coco s’utilise généralement froide, car elle peut se liquéfier en présence de chaleur. Mais combinée à de la cire d’abeille, elle acquiert une excellente densité.

 

De plus, la cire aide à éliminer les impuretés de la peau et à faire disparaître les éventuelles tâches qui se trouvent sur l’épiderme. 

 

L’huile de rose musquée

 

L’un des ingrédients les plus puissants de cette crème est l’huile de rose musquée, qui devient de plus en plus populaire dans le monde entier grâce à ses propriétés anti-âge.

 

Sa teneur en vitamines, ses acides gras et ses antioxydants lui permettent de stimuler la production de collagène. Elle prévient et réduit les lignes d’expression et les rides.
Elle combat également les tâches, les vergetures, la sécheresse, les irritations et les effets nocifs d’une trop forte exposition au soleil.

 

De plus, elle possède un pouvoir régénérateur de la peau qui permet de renouveler les cellules cutanées.

 

Il est possible de s’appliquer directement cette huile sur le visage, mais on réservera cette utilisation pour le soir.
Pour la journée, il est bien plus simple de l’utiliser directement dans la crème que nous vous proposons de réaliser.

 

La vitamine E

 

La vitamine E apporte de nombreux bienfaits, qu’elle soit consommée de manière orale ou cutanée. Elle permettra également une plus longue préservation de cette crème, car elle va agir comme un conservateur naturel.

 

Elle a également des propriétés antioxydantes et rajeunissantes pour notre peau, en plus de la protéger des radicaux libres.

 

Les huiles essentielles

 

Finalement, pour compléter cette recette, vous ne pouvez pas passer à côté des huiles essentielles, qui apporteront une touche aromatique bienvenue tout en démultipliant les effets des ingrédients précités.

 

Nous vous recommandons, de manière concrète, l’huile essentielle de géranium, qui est un grand régénérateur cutané, ou celle de rose, qui donnera un parfum incroyable à votre crème tout en raffermissant votre peau.

 

L’élaboration de la crème antirides

 

Huile-de-coco

 

Mettez dans un récipient en verre les ingrédients suivants :

 

  • 20 ml d’huile de coco
  • 30 ml de cire d’abeille

 

Mettez le récipient au bain-Marie, pour que les deux ingrédients fondent petit à petit. Vous mélangerez le tout à l’aide d’une spatule ou d’un ustensile en bois, en céramique ou en verre.

 

Lorsque les deux ingrédients se sont mélangés, éteignez le feu et ajoutez immédiatement le reste des ingrédients :

 

  • 5 ml d’huile essentielle de rose musquée
  • 5 ml de vitamine E
  • 5 gouttes d’huile essentielle de géranium (facultatif)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de rose (facultatif).

 

Mélangez bien le tout et laissez refroidir.

 

Nous vous recommandons de bien conserver le récipient au frais pour qu’il se conserve plus longtemps.

 

Si vous vivez dans un endroit très chaud, ou que vous souhaitez conserver votre crème en dehors du réfrigérateur, ajoutez 10 à 15 ml de plus de cire d’abeille.

 

À l’inverse, si vous préférez avoir une texture plus liquide, augmentez un peu plus la quantité d’huile de coco, et réduisez celle de cire d’abeille.

 

Essayez différentes proportions et ajoutez d’autres ingrédients pour réaliser la crème qui vous convient.

 

Ou recette simple  rides et éclat de la peau couperose, L'huile essentielle de d'hélichryse italienne :

Dans un flacon de 50ml d’huile végétale (argan ou sésame) verser 8 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne. Appliquer quotidiennement sur le visage, le décolleté et les mains.

 

 

 

 

 

Fabriquer un élixir jeunesse par voix orale

L’élixir de jeunesse des femmes est une recette naturelle qui mélange les propriétés de l’huile de lin avec de l’ail et du citron, pour obtenir un incroyable allié de la santé et de la beauté de la peau et des cheveux.

 

Ingrédients :

100ml d'huile de lin

2 citrons,

500gr de miel

Comment la préparer ?

Mettez les gousses d'ail et le citron avec son zeste, dans un mixeur. Ajoutez le miel et l'huile de lin et mixez le tout jusqu'à ce que les ingrédients soient bien mélangés.

Gardez le mélange au réfrigérateur et consommez une cuillère à café trois fois par jour, une demi-heure avant les repas.Pourquoi ce mélange aide à rajeunir le corps ?

 

L’huile de lin contient des acides gras essentiels qui apportent de grands bénéfices à la santé et à la peau.

 

Plus de la moitié de ses graisses sont des oméga-3, et elle contient aussi de grandes quantités d’acide linoléique (oméga-6), d’acide oléique (oméga-9) et d’acide gras palmitique.

 

Cette huile est aussi la plus grande source végétale de lignanes, des antioxydants importants qui, mélangés au citron, aident à nettoyer les conduits hépatiques et biliaires.

 

Un foie sain est synonyme de bonne santé et de jeunesse.

 

D’autre part, le citron apporte une quantité importante de vitamine C, qui renforce le système immunitaire et les vaisseaux sanguins.

 

De plus, l’ail nettoie les vaisseaux sanguins, lutte contre le cholestérol, protège le coeur et apporte une grande quantité d’antioxydants qui stimulent la régénération cellulaire.

 

Ce remède naturel simple, est riche en nutriments essentiels pour la santé et la beauté.

 

Sa consommation régulière vous aidera à vous protéger des maladies, et vous permettra de prendre soin tant de votre peau que de vos organes internes.

 

Fabriquez vous même votre crème solaire est très simple

 

Le matériel :

  • Une casserole
  • Un bol 
  • Un batteur électrique

Ingrédients

  • 50ml d'huile de sésame 
  • 20ml de gel d'Aloe vera 
  • 10ml d'huile d'argan 
  • 7ml de beurre de karité (=6.30 g)
  • 15ml d'huile de coco 
  • 10g d'oxyde de zinc 

Réalisation
Important : Cette crème solaire maison posséde une indice solaire de 30. Sachez que chaque cuillerée d’oxyde de zinc possède un indice de protection solaire 10 : ajoutez plus de cuillerées si vous désirez augmenter cet indice. 

  1. D’abord, dans un bol, mélangez toutes les huiles. Versez-y ensuite le beurre de karité et faites fondre le tout dans un bain-marie (mettre un bol en verre sur une casserole d'eau bouillante).
  2. Retirez du feu et versez dans un autre bol.
  3. Mélangez avec un mélangeur à main et ajoutez lentement la poudre de zinc et le gel d'aloe vera.
  4. Mélangez le tout à l’aide d’un batteur électrique jusqu'à l’obtention d’une consistance homogène.
  5. Laissez refroidir à température ambiante. 

Conservation :
Elle se conserve en pot dans un placard sombre et frais pendant 1 mois.

 

AUTRE RECETTE 

 

 

 

Urgent : arrêtez tout de suite la crème solaire 

 

Nos grands-parents vivaient bien souvent dehors, au soleil. Mais développaient-ils plus de mélanomes (cancers de la peau) que nous ?

Non, et c’est même l’inverse : l’incidence du mélanome a augmenté depuis 1970. C’est-à-dire… depuis l’invention de la crème solaire !!!

Voilà la vérité que vous ne voyez jamais dans les magazines remplis de publicité pour les crèmes : les crèmes solaires ont plus de morts sur la conscience qu’elles n’en ont évitées.

Ça paraît difficile à croire, et pourtant, vous allez comprendre, dans le nouveau numéro d’Alternatif Bien-Être, l’origine de cette terrible supercherie. Et vous allez voir que vous devrez probablement oublier tout ce que vous croyiez jusqu’ici savoir sur le soleil et ses dangers.

Vitamine D : Les bienfaits de la vitamine D :

Elle est anti-dépressive ;

Elle réduit les infections et les allergies ;

Associée à la vitamine K, elle rend les os solides ;

Elle est bonne pour le cerveau, en particulier contre Alzheimer ;

Elle protège des maladies cardio-vasculaires ;

Elle permet de lutter contre le surpoids ;

Elle est un inhibiteur de tumeurs cancéreuses.

Or, en-dehors des compléments alimentaires (qui deviennent indispensables en hiver), il n’y a qu’une seule façon de produire naturellement de la vitamine D : l’exposition au soleil.

C’est à partir des fameux rayons UV, et plus exactement des rayons UV-B, que notre peau synthétise la vitamine D.

Or, les crèmes solaires bloquent ces rayons UVB !!!! Elles ne laissent passer que les rayons UV-A (ceux qui font bronzer).

Autrement dit : avec une crème solaire vous développez votre bronzage… mais aussi un déficit en vitamine D au seul moment de l’année où votre peau peut en produire !!!

Depuis 2008, les preuves s’accumulent pour montrer que l’exposition au soleil est associée à de moindres risques de mourir des cancers :

du sein,

du poumon,

de la prostate,

des ovaires,

du pancréas,

Ainsi que des lymphomes.

Mais ce n’est pas le seul dangereux méfait de la crème solaire. De nouvelles recherches montrent que les rayons UV-A, que laissent passer les crèmes solaires, augmentent les risques de mélanome.

La raison ? Elles éteignent notre système d’alarme corporel. Normalement, notre peau a un moyen très simple pour nous dire que nous ne devons plus rester exposé au soleil : ce sont les rougeurs qui, si l’on ne fait rien, se transforment en coups de soleil.

Or, en empêchant la survenue de ces rougeurs et des coups de soleil, les crèmes solaires privent la peau de leur signal d’alarme inné : notre peau devient silencieusement un terreau à mélanome.

Bien sûr ; se laisser rougir comme un homard sur la plage n’est pas non plus recommandé.

Comment trouver la juste mesure entre une exposition au soleil bonne pour la santé une exposition excessive et dangereuse ?

Vous trouverez toutes les réponses dans le dossier « Soleil : l’arme anti-cancer qu’on éclipse » du numéro de juillet.

 

https://www.santenatureinnovation.com/landing_page/location_pages.php?pc=WABFQ701&utm_source=website&utm_medium=subscription-ABF&utm_campaign=201407-Alternatif_Bien_Etre

 

Les crèmes solaires dangereuses pour la santé : vers un scandale des filtres chimiques ?

Il convient d’être prudent avec les crèmes solaires qui contiennent des filtres chimiques. Ces derniers, contenus dans la grande majorité des produits vendus et destinés tant aux adultes qu’aux enfants, suscitent des inquiétudes de la part des experts de la santé et de l’environnement.

Certains filtres chimiques sont des perturbateurs endocriniens

Pas moins de 15 millions de tubes de crèmes solaires sont vendus chaque année en France. Considérées comme inoffensives jusqu’à récemment, ces crèmes sont désormais sujettes à controverse suite à la publication d’études indiquant que les filtres contenus dans ces crèmes présentent un caractère nocif pour la santé et l’environnement. Les filtres chimiques, qui ont un rôle protecteur contre les UVB et les UVA, auraient au sein même de l’organisme un effet similaire à celui des oestrogènes en pouvant provoquer un déséquilibre hormonal.

Oxybenzone et malformations génitales

Plus en détail, dans le cadre du programme de recherche européen Credo visant à connaître les risques des perturbateurs endocriniens, 9 filtres chimiques solaires ont été analysés. Parmis eux, l’oxybenzone, tout en étant hautement allergène, traverserait la barrière de la peau et peut se glisser dans le sang, l’urine et même le lait maternel. D’après la chercheuse Margret Schlumpf de l’Institut de pharmacologie et de toxicologie de l’Université de Zurich, en Suisse, ces expériences menées sur les rats attestent de malformation génitales suite à l’exposition à cette substance, et notamment un grossissement de la prostate.

Le 4-MBC et le 3-MBC : perturbateurs endocriniens

Un autre filtre chimique potentiellement dangereux pour les humains a été isolé : le 4-MBC et le 3- BC qui retarderaient la puberté des mâle, avancerait celle des femelles et auraient un impact sur le développement des organes reproducteurs. Margaret Schlumpf déconseille d’ailleurs l’utilisation de ces filtres sur les enfants et les femmes enceintes car pour elle, le risque potentiel existe pour les humains.

Dans les zones touristiques, le blanchiment des coraux dû aux crèmes solaires est alarmant

Dans notre environnement, ce sont les récifs de corail qui, en premier lieu, feraient les frais de ces crèmes. Des chercheurs spécialisés en biologie sous-marine, qui pointent le fait que 4.000 tonnes de résidus de crèmes solaires se déposent chaque année sur des massifs coralliens, soulignent qu’un dixième de cette végétation en est affectée. La maladie se développe ainsi à vue d’œil chez les coraux, qui finissent par blanchir et mourir. Il s’agit d’un désastre écologique lorsque l’on sait que les coraux constituent l’un des écosystèmes les plus importants de la planète.
Deux des filtres UV, le 4-méthyl benzylidène camphre (4-MBC) et l’octocrylène (OC) ont par ailleurs été détectés dans les lacs suisses chez les poissons nageant dans ces eaux, affectant particulièrement les truites. Des composants ont également été retrouvés dans le fjord d’Oslo, en Norvège, et dans l’eau du robinet en Californie. Le Docteur Ari Demirjian, dermatologue à la clinique privée de dermatologie à Montréal, concède qu’« il est préférable d’utiliser un écran qui ne contient pas ces molécules » afin de sauvegarder la faune sous-marine.

 

Une solution alternative : les filtres minéraux

En réponse à la dangerosité des crèmes solaires communes, plusieurs marques écologiques ont conçu des crèmes voyant les filtres chimiques remplacés par des filtres minéraux naturels.
Ces nouvelles crèmes présentent plusieurs avantages : elles sont efficaces contre les différents types d’UV, protègent efficacement dès l’application alors qu’il faut attendre 20 minutes pour les filtres synthétiques, et accumulent les éloges en terme d’efficacité de la part des adeptes. Enfin, contrairement aux filtres chimiques, les filtres naturels seraient plus stables à la lumière. En effet au bout de 2 heures, les filtres chimiques ne sont plus capables d’assurer une bonne protection de la peau.
Mais les filtres minéraux ne sont pour autant pas parfaits. Par exemple, le dioxyde de titane, est aussi sujets à débat puisqu’ils pourrait s’introduire dans la circulation sanguine sans que les effets induits en soient encore connus. Pour éviter cet inconvénient, il faudrait d’après le dermatologue Ari Demirjian que le dioxyde de titane soit encapsulé dans un polymère, mais ceci n’est pas précisé sur l’étiquette du produit.
A ce jour, la protection de la peau total ou partiel sans aucun dangers pour la peau ou pour l’environnement n’est encore trouver

 

En attendant, aucune mesure sanitaire n’est prise

Pour les autorités, la prévention des cancers de la peau est prioritaire aux risques dénoncés sur les filtres chimiques

A ce jour, les autorités sanitaires n’ont pas encore tranché sur la question. En France, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail souhaite la mise en place de nouvelles études, et aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) suggère la mise au point de méthodes d’évaluation spécifiques. Selon le Docteur Claveau, dermatologue à la clinique du mélomane et des cancers cutanés à l’Hôtel Dieu de Québec, « ce sont les cas de cancer de la peau qui occupent pour le moment le devant de la scène ».

La majorité des marques de crèmes solaires ne veulent pas communiquer sur le sujet

Seule l’Union européenne a franchi un pas en obligeant les sociétés à indiquer clairement sur le produit que celui-ci contient de l’oxybenzone. Les marques de crèmes solaires gardent quant à elle le silence sur cette question délicate. Dans le reportage « Les crèmes solaires en question » mené par Envoyé Spécial, seule L’Oréal a accepté de répondre aux journalistes. La marque a supprimé l’oxybenzone de ses crèmes mais conserve certaines substance jugées suspectes par certains tant que leur présence n’est pas jugée dangereuse par la marque.
Conseil: Evitez de trop vous exposé au soleil, une exposition total de 15/30 minutes par jour suffit pour synthétiser la vitamine D. Une exposition partiel le reste du temps suffit alors pour le reste du bronzage des bras (tee-shirt ample et de préférence de couleur sombre) et des jambes (short ou bermuda ample et de préférence de couleur sombre). Pensez également a protéger votre tête et vos yeux. (vous aurez surement remarquer l’accent circonflexe « petit chapeau » sur le mot tête qui n’est surement pas anodin)Pour les yeux vérifié bien les indices protecteur des verres (les lunettes a un euro ou deux euro voir cinq euros pour les plus malins, ne devrais même pas être vendu et partir directement au recyclage plastique!)
Préféré les baignades entre 8 heures et 10 heures le matin (heures ou l’eau se réchauffe doucement), l’aprés-midi de 16 heures a 20 heures. (heures ou l’eau est la plus chaude/ou bien assez chaude)
Pour ce qui est des crèmes solaire, entre avoir de petit coups de soleil sans crème solaire et avoir des problèmes de santé avec de la crème solaire, le choix et vite fait!
N’oubliez pas, le soleil et notre ami, pourquoi alors se protéger d’un ami ?
Paix & amour.

 

Vous pouvez également fabriquer votre dentifrice, mais pourquoi ?

 

Saviez-vous que la noix de coco est une plante très puissante qui peut tuer les bactéries qui endommagent les dents ?

 

Des scientifiques irlandais ont testé des échantillons d’huile de coco sur la Streptococcus mutans. C’est une bactérie qui colle à nos dents et qui provoque l’érosion dentaire. L’huile de coco est devenue le meilleur allié pour tuer les bactéries.

 

Les scientifiques considèrent que l’huile de noix de coco devrait être l’ingrédient principal dans les dentifrices et bains de bouche liquides. De cette façon, nos dents seront mieux protégées qu’avant.

 

Les caries dentaires ne reçoivent pas l’attention qu’elles mériteraient d’avoir. Elles touchent 60 à 90% des enfants et peuvent également toucher les adultes. Un guide de recherche prétend que si l’huile de coco, modifiée avec des additifs chimiques, est transformée en produits d’hygiène dentaire, elle pourra devenir l’outil le plus puissant pour lutter contre les bactéries et d’autres substances nocives qui attaquent nos dents.

 

L’huile de noix coco tue aussi le champignon microscopique Candida albicans qui provoque des pertes vaginales, des douleurs, des picotements et des sensations de brûlure au moment d’uriner.

 

Recette de dentifrice à l’huile de coco et au bicarbonate:

 

Dans un bocal stérilisé, mélangez de l’huile de noix coco et du bicarbonate à parts égales. Ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de menthe pour parfumer.

 

Ce site ayant pour but d'informer, il n'appartient à aucun courant, religieux ou sectaire. Toutes les informations données sur ce site sont issues de diverses recherches, dont le seul but est de transmettre des informations, chacun  ayant son  libre arbitre pour tout commentaire.

Toutes les informations sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu d'informations données ici et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de la santé agréés et homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à  leur santé et leur bien-être.

 

Bibliographie

Michel Gautier

Titre :

Connaissez-vous votre fréquence ? votre vibration?

Prix 17,90 € (+ 2,10 € de port pour la France uniquement).

 Achat ,lien ci-dessous

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=ZUJR36YGMXZWY

Conférences gratuites

0627700404

gautier30@wanadoo.fr

 

Le 27 mai 2018 à Cahors 46000 (46 pech des sarruts) renseignements et réservations au 06 48 12 84 23

Le 8 juin à Cherbourg 50100 renseignements et réservations au 06 50 32 97 50

Le 5 et 6 octobre à Eygalières 13810 réservation au 0607152564